LE FNAC LIVE SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE DES ÉVÉNEMENTS CULTURELS

Le Fnac Live
Le Fnac Live Paris – événement | ©SarahBastin

Près de 90 000 personnes sur le parvis de l’Hôtel de Ville et dans ses salons du 6 au 8 juillet. Nouveau succès pour la 7e édition du Festival Fnac Live qui confirme son ancrage dans le paysage culturel parisien auprès du grand public en proposant trois jours de musique éclectique et gratuite (Benjamin Biolay, Calypso Rose, Camille, Cassius, The Blaze, The Pirouettes, Rover…).

« Notre capacité d’accueil étant fixe en raison du périmètre géographique du festival, nous déployons un dispositif qui permet une rotation du public tout en suivant un cahier des charges très précis pour assurer la sécurité de l’événement , explique Benoît Brayer, responsable des événements culturels de la Fnac et programmateur de l’événement. Une sécurité dont le coût a augmenté depuis deux ans représentant 20% du budget global de l’événement en 2017 contre 5% en 2015.

Un festival que la Fnac co-organise avec la Mairie de Paris qui met à disposition ses espaces et apporte un soutien technique et humain et confie la production à l’agence Morgane Events (logistique/administration). Avec une organisation bien rodée et une programmation de qualité, l’enjeu aujourd’hui pour la Fnac est de « maintenir son attractivité auprès du grand public, faire rayonner la musique et renforcer le lien avec son écosystème (producteurs de spectacles, managers d’artistes…) », indique Benoît Brayer.

Le Fnac Live pourrait bien prendre le nom de Fnac Live Paris l’an prochain pour mieux marquer la co-organisation avec la mairie de Paris et annoncer une (ou des) nouvelles éditions en région. L’événement offrant une vitrine à la marque et permettant de créer du lien avec un large public.

 

P.B