TOURISME D’AFFAIRES : “FAITES LE PAS DE CÔTÉ” À NANTES !

nantes-saint-nazaire
Les Machines de l’île, Nantes © Romain Peneau / LVAN

Interview d’Olivier Le Floch, directeur du Bureau des congrès de Nantes et Saint-Nazaire

 

Le bureau des congrès a lancé la campagne de communication « Faites le pas de côté ».  On pense à la sculpture en bronze de l’artiste Philippe Ramette qui fait un « Éloge du pas de côté » et rend hommage à l’audace de la ville. C’est un message audacieux que vous souhaitez porter ?

 

Cette campagne est destinée à amorcer la reprise et à prendre la parole dans cette période troublée et ce climat d’incertitudes. L’idée est de porter un message d’optimisme et dire que le territoire est mobilisé pour permettre aux visiteurs de vivre leur expérience en toute tranquillité d’esprit. Dans cette perspective, les acteurs du tourisme d’affaires et d’agrément ont signé la charte sanitaire Nantes Travel Safe afin d’accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions.

Cette campagne a été pensée en juillet dernier par les quatre membres de la gouvernance, l’agence de développement économique de Nantes et Saint-Nazaire, la Cité des Congrès, le parc des expositions Exponantes et le Voyage à Nantes. Nous avons d’ailleurs profité du déplacement, en raison du Covid, de l’événement « Voyage à Nantes » (produit par le Voyage à Nantes) du 8 août au 27 septembre pour lancer notre opération de communication.

 

Comment se positionnent les professionnels du tourisme d’affaires dans ce contexte inédit ?

 

Au-delà du respect des protocoles sanitaires, les trois acteurs majeurs de la destination que sont la Cité des Congrès, le parc des expositions Exponantes et le Voyage à Nantes offrent des conditions flexibles aux entreprises, que ce soient en termes de reports de dates et/ou d’accueil des manifestations en proposant des espaces aux surfaces adaptées aux normes de distanciation sociale. Le territoire de Nantes et Saint-Nazaire, c’est une diversité de sites remarquables pour leur patrimoine, leur architecture et leur configuration, des centres de congrès aux châteaux et lieux culturels, qui permettent de répondre à tous les formats d’événements. La destination incarne également la créativité et l’innovation qui s’expriment dans divers projets culturels comme les Machines de l’île, le parcours artistique du Voyage à Nantes, ou encore le festival de musique classique La folle journée mais aussi un tissu de startups en forte expansion et la capacité des entreprises du tourisme aujourd’hui à se réinventer et s’adapter au contexte pour apporter des solutions à leurs publics.

 

La destination est aussi identifiée pour son engagement environnemental et responsable depuis plusieurs années…

 

En effet, son engagement remonte aux années 2000 et s’inscrit dans la politique de la ville. Nantes est la première ville française référencée dans le Global Destination Sustainability Index (Durabilité de la destination mondiale) depuis trois ans et la seule ville française à avoir été élue capitale verte de l’Europe (en 2013). Si nos deux équipements majeurs, la Cité des Congrès et Exponantes certifiés ISO 20121 ont confirmé leur engagement responsable depuis des années, les autres lieux ont entamé des démarches pour obtenir cette norme. La moitié du parc hôtelier (9000 chambres en métropole) est devenue éco-responsable. Les principaux traiteurs ont pris le train en marche, ils ont adopté des dispositifs écoresponsables, de la lutte contre le gaspillage alimentaire à la revalorisation des déchets. Les prestataires (sécurité, nettoyage…) adhérents aussi à cette politique en faveur de l’environnement. C’est une valeur ajoutée supplémentaire pour notre destination qui fait sens aux auprès des organisations qui veulent des actes concrets et font des engagements écoresponsables des critères de décision majeurs.

 

Plus d’informations sur le site du Bureau des Congrès de Nantes et Saint-Nazaire.

 

nantes-saint-nazaire
Philippe Ramette, Éloge du pas de côté, Place du Bouffay, Nantes – Le Voyage à Nantes 2018 © Philippe Piron _ LVAN – ADAGP, Paris 2019